Quartier historique de Colonia

Situé à l’extrémité d’une petite péninsule sur la rive nord du Río de la Plata, le quartier historique (Casco viejo) de la ville de Colonia del Sacramento a acquis tout au long des successives destructions et occupations de son territoire une remarquable hétérogénéité architecturale et  urbanistique, ce qui permit de créer une unité architecturale propre.

En effet, l’’ensemble des bâtiments modestes, aussi bien par leurs dimensions que par leur apparence, constitue un témoignage très intéressant du singulier syncrétisme des traditions portugaises et hispaniques. Ce phénomène se manifeste à travers les procédés de construction utilisés pour ériger les bâtiments militaires, civils et religieux aux longs murs en pierre, treillis en bois et toitures en tuiles. Toutes ces structures démontrent que les bâtisseurs avaient une excellente connaissance des systèmes constructifs traditionnels.

Le caractère particulier du Casco viejo de Colonia repose également sur un mélange de grandes artères et de grandes places, avec des petites ruelles pavées et des places plus intimes qui forment un paysage urbain unique.

L’échelle du quartier historique est marquée par la présence prédominante de maisons d’un seul étage, celles de deux étages étant rares. Entourée d’eau sur trois côtés, le rapport de la ville avec le fleuve est l’un des aspects naturels qui la qualifient davantage.

Le musée municipal (maison de l'amiral Brown) est un bâtiment historique, construit en 1795 et modifié par les Espagnols en 1835. C'est le premier musée de la ville qui conserve un grand nombre de documents et objets des périodes, des groupes et des cultures différentes de la ville de Colonia.

calle suspiros colonia

Rue de los Suspiros (calle de los Suspiros), une rue typique portugaise qui conserve le pavé et le tracé originaux et qui maintient les caractéristiques spatiales de l’époque coloniale où les divers styles de construction se mélangeaient ici sans perdre pourtant leur originalité. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

rues du casco viejo colonia

Les rues ouvertes par des Portugais et des Espagnols, ont ensuite été modifiées par des artisans émigrés pendant la seconde moitié du XIXe siècle. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

porton de campo

Les portes de Campo (Porton de Campo). Reconstruites entre 1968 et 1971, les portes conservent encore des secteurs du mur ancien et des structures du pont-levis. Quelques marques de bronze montrent le niveau des murs d’origine qui ont été renforcés et reconstruits. Photo : ©Univers.GrandQuebec.com

vasilique

La Basilique du Très Saint Sacrement, érigée en 1808, d’après les plans dressés par l’architecte Tomas Toribio, conserve sa conception originale d’une seule nef, des murs en pierre et en brique au style portugais. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

st sacrement colonia church

La façade et les tours de l'église avec les coupoles recouvertes d’azulejos portugais ont été restaurées en 1957 et en 1995 par l’équipe de l’architecte M. A. Odriozola. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

plaza mayor Colonia

Place Mayor du 25 mai (Plaza mayor del 25 de mayo). Cette place naît au moment de la fondation de la ville et est l’espace le plus vaste dans l’intérieur de la ville. Elle était destinée à des manouvres militaires et les modifications plus récentes l’ont transformées pour créer une ambiance festive. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

rio de la plata

Le bord de la rivière qui entoure la ville. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

ancien bastion de la bandera

Bastion de la Bandera. Les ruines du Bastion de la Bandera (du Drapeau), érigé en 1777, qui est situé entre le passage de Saint Antoine (paseo San Antonio) et la place Mayor 25 Mai. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

ville rectangulaire de Colonia

Le quartier historique de Colonia constitue le seul  exemple au niveau de toute la région d’un plan urbain qui ne suit pas la forme en échiquier, imposé par l’Espagne, à travers les Lois des Indes. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

rues du casco viejo

Le Casco viejo présente un plan libre et adapté aux particularités topographiques du site, quoique fortement marqué par la fonction militaire de la ville. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

calle solis

Calle de Solis qui débute sur la place Mayor 25 de mayo (25 mai) et mène vers le Rio de la Plata. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

musée português

Musée português. Un bâtiment typique du XVIIIe siècle qui se caractérise par ses murs de pierre larges de 60 à 90 cm. Le bâtiment conserve  des parois intérieurs d’origine, des planchers en céramique et permet de voir des répliques des meubles et des uniformes des soldats português de l’époque. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

phare de colonia

Ruines du convent de Saint-François et le phare. Le couvent fut construit en 1694 et détruit par le feu en 1704. La construction du phare débute en 1845 par les soldats de Juan Manuel de Rosas, mas les travaux furent interrompus par la guerre. Ils recommencent en 1855 pour finir en 1857. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

maison nacarello

Maison de Nacarello. C’est une maison portugaise construite au XVIIIe siècle, vers 1790, qui appartient à la troisième génération ou fondation de la ville de Colonia, restaurée en 1993. On y admire l’aspect extérieur et la typicité de l’époque. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

calle real de la ville de colonia

Rue Real (Calle Real) du Casco historico. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

maison du vice roi

Maison du Vice-roi. Ruines d'un bâtiment de l'époque portugaise, rue Misiones de los tapes. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

plaza mayor

L'exceptionnelle sauvegarde de la succession des époques dans son architecture font de Colonia un lieu unique.L'entrée de la place Major 25 du Mai. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

rue suspiros

Charles Darwin s’arrêta dans la ville le 17 novembre 1833 lors de son tour du monde. Photo : © Univers. GrandQuebec.com

cafeteria colonia

Le quartier historique de la ville de Colonia del Sacramento constitue un témoignage remarquable parses objectifs d’une ville coloniale européenne, particulièrement au cours de la période déterminante de la fin du XVIIe siècle. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

place central ville d colonia

L’échelle du quartier historique est marquée par la présence prédominante de maisons d’un seul étage, celles de deux étages étant rares. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

murs de colonia

La partie historique de Colonia figure dans la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

plan urbain colonia

Le plan urbain coïncide presque de manière exacte avec celui de la « Nova Colonia do Sacramento » lusitaine, notamment avec celui de la période de plus grande splendeur correspondant à la première moitié du XVIIIe siècle.  Photo : © Univers.GrandQuebec.com

rues de colonia

Le tracé proprement dit, les espaces publics ainsi que tous les bâtiments du quartier historique sont classés Monuments historiques nationaux. Ils bénéficient ainsi de la plus haute protection prévue par la loi nationale en vigueur (Loi 14.040 de 1971). Photo : © Univers.GrandQuebec.com

posada colonia sacramento

Tous les éléments nécessaires à l’expression des valeurs du quartier historique de Colonia del Sacramento sont inclus dans l’aire désignée et dans sa zone tampon. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

quais colonia de sacramento uruguay

La zone inscrite sur la Liste du patrimoine mondial est bien définie ; elle comprend tous les attributs du bien déterminés par les limites de la ville fortifiée des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

tourisme ville de colonia uruguay

Le Ministère de l’Éducation et de la Culture (MEC) est chargé des politiques concernant la protection, la conservation, la réhabilitation et la mise en valeur du patrimoine culturel de la Nation. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

Partager|