Choc affectif

On appelle choc affectif l’intervention brusque d’un facteur inattendu dans une attitude affective donnée, mettant le sujet dans l’incapacité d’y répondre par une réaction adaptée. Il s’agit d’un traumatisme psychique portant sur des instances affectives élevées. Le choc affectif sera par exemple un deuil, une rupture (amour, amitié), un échec (vie amoureuse, vie professionnelle) ou un succès, une perte matérielle, un isolement soudain (détention, exil), une surprise, une intuition brusque, etc.

Tout choc affectif peut déclencher des réactions pathologiques dans lesquelles interviennent des processus de défense, de compensation, d’inhibition : ce sont les psychoses réactionnelles.

J. Delay a montré que les réactions neurovégétatives et humorales qui accompagnent le choc émotionnel, sont comparables à celles du choc biologique. Dans les deux cas, on retrouve les éléments de la réaction d’alarme de Selye, d’origine diencéphalo-hypophysaire avec sécrétion de stimuline.

Th. Kammerer

homme et martre

« Les chocs culturels stimulent la créativité. » (Lindsay Owen-Jones, homme d'affaires britannique).

Voir aussi :

Partager|