Île de Taboga

À moins de vingt kilomètres au large de la ville de Panama, cette petite île est un lieu de détente pour beaucoup de panaméens qui viennent y profiter de ses plages, de la chaleur et de la tranquillité.

Bordées de maisons fleuries, les étroites rues du village sont toujours aussi colorées qu’au temps où elles séduisirent Paul Gauguin.

Situé sur la route de migration des baleines à bosse, le littoral de l’île de Taboga est, d’août à octobre, traversé par ces gros mammifères qui sautent parfois hors de l’eau en passant au large des côtes, vous donnant la chance de les apercevoir.

D'ailleurs, Taboga accueille la moitié de la population mondiale de pélicans marrons. Près d’un tiers de sa surface est protégé pour assurer la conservation de cette espèce.

Connue également comme l'île des fleurs (en raison de l'air embaume du parfum des espèces végétales), l'île de Taboga est connue pour son calme unique, pour ses étendues de plages et ses forêts vierges protégées. La calme de la ville vous déconnecte du stress de la vie quotidienne et du bruit des villes. Ici, on ne trouve pas de voitures, ainsi aucun autre bruit que le rugissement des vagues.

Sur cette île, ne manquez pas de visiter l'église de San Pierre, deuxième église la plus ancienne de tout l'hémisphère occidental, érigée en 1550 et située tout près du littoral. À l’intérieur, on est surpris par son autel pittoresque et ses délicates ornementations. Le 16 juillet, une fête s'y célèbre en l'honneur du saint Pierre. Elle comprend des célébrations nautiques, des processions, un marché du village, des concerts…

C'est au XVIe siècle que remonte la colonisation de l'ile, notamment à 1524, quand Francisco de Pizarro y établit un poste. Et c'est de Taboga qu'il embarque pour son expédition du Pérou.

L'île de Taboga est accessible par ferry depuis la ville de Panama (quai des bateaux Calypso) pour un trajet de 45 minutes environ.

taboga isla

Vue de l'île de Taboga. Source de la photographie : Osopolar

sanatorium taboga

Sanatorium réservé aux employés du canal de Panama, sur l'île de Taboga, en 1910. Carte postale ancienne

taboga sanatorium

Vue du sanatorium vers 1910. Carte postale ancienne

plage de l'île de taboga

Plage de l'île de Taboga en 1910. Carte postale ancienne

vue de l'île de taboga

Vue de l'île et du centre de santé du Canal vers 1910. Carte postale ancienne

Lire aussi :

Partager|