Faune et flore du Nicaragua

Le Nicaragua est l’un des pays de la Terre les plus riches quant aux richesses fauniques et florales, grâce notamment au fait que la nature s’y conserve en état plutôt sauvage. En effet, le pays  compte plus de 1 400 espèces animales répertoriées, dont cerf, coyote, tatou, alligator, fourmilier, pécari, grand nombre de tortues et de serpents, lézards, iguanes…

Le lac Nicaragua (ou lac Cocibolca), le plus vaste plan d’eau au pays, abrite un requin d’eau douce, quoique on le voit pas ces derniers temps. Ce lac reçoit également la visite du requin bouledogue, qui partage son temps entre l’océan et le lac, passant de l'une à l'autre grâce à la rivière San Juan.

On dénombre au Nicaragua 700 espèces d’oiseaux5, dont une endémique, deux introduites par l’homme,  14 espèces rarement présentes et une dizaine d’espèces sont considérées menacées. Notons que Le Nicaragua abrite la deuxième plus grande population de grands aras verts (ara de Buffon) après celle de l’Équateur. On retrouve ces oiseaux dans les nombreux parcs nationaux comme la réserve Bosawas. Un grand nombre de  Motmots, dont le Guardabarranco (aux plumes vertes et à la queue bleue, de perroquets, dont le Chocoyo (perroquet vert, principalement au volcan Masaya), toucans, colibris, zopilote, pélicans, oiseaux frégate, cormoran, güis, zanate, pics, urraca y habitent.

On compte au Nicaragua plus de 250 000 espèces d’insectes !

Quant à la flore, le pays compte environ 17 000 espèces de végétaux, dont bégonia, orchidées – dont la fameuse Sobralia, et environ  5 000 espèces non encore répertoriées.

Des félins du Nicaragua, citerons le jaguar qui est plus grand félin du pays, le cougar, le jaguarondi, le margay, l’ocelot et d'autres espèces très intéressantes.

aras rouges

Deux aras rouges. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

À lire également :

Partager|