Xochimilco

Cette œuvre a été présentée en collaboration avec le Conseil de promotion touristique du Mexique et montre l’une des trajineras (barques) à bord desquelles des touristes montent pour découvrir les canaux qui sillonnent Xochimilco.

Xochimilco est une région que l’on surnomme la Venise du Mexique. Il s’agit d’un arrondissement de la Ville de Mexico situé dans la portion sud de celle-ci.  Elle fait partie du patrimoine mondial de l’Humanité de l’UNESCO depuis 1987, en raison de sa valeur culturelle et de ses extraordinaires caractéristiques naturelles.

Xochimilco comporte un réseau de canaux et de jardins flottants appelés chinampas, qui sont les vestiges d’un immense lac, le lac Texcoco, qui couvrait toute la région il y a très longtemps.

Le gouvernement de la ville de Mexico a mis en place des mesures pour protéger l’environnement de cette réserve naturelle afin de permettre aux visiteurs de s’adonner à une visite guidée écologique et culturelle et continuer de pouvoir monter à bord de barques pour en découvrir les canaux. En visitant le parc écologique à proximité, les touristes se renseignent sur des projets de conservation de la flore et de la faune endémiques d’une des plus importantes zones humides la ma métropole mexicaine. Ce parc compte une zone récréative et une réserve d’oiseaux, qui accueille entre autres les pélicans blancs d’Amérique (Pelecanus erythrorhynchos), qui restent dans la région pendant le rude hiver canadien.

Les visiteurs peuvent monter à bord de trajineras, de curieuses barques hautes en couleur faites en bois. Ce système de navigation était le moyen principal de transport, notamment pour les produits agroalimentaires de la période préhispanique jusqu’au XXe siècle.

Situé à 2000 mètres d’altitude, le lac Texcoco était un bassin dit « endoréique », c’est-à-dire que les eaux qui y étaient acheminées ne pouvaient s’en échapper autrement que par évaporation. Pour combattre des épisodes d’inondations, les Espagnols ont progressivement drainé le lac à partir du début du 17e siècle, laissant place au réseau de canaux, et à la ville de Mexico.

xochimilco

L’œuvre présentée montre l’une des barques à bord desquelles les touristes montent pour découvrir les canaux qui sillonnent Xochimilco. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

Partager|