Le pont

Le pont est une œuvre réalisée par la Ville de Trois-Rivières.

Inauguré officiellement en décembre 1967, le pont Laviolette est le plus long pont à charpente métallique au Québec. Avant sa construction, les Trifluviens devaient emprunter un traversier qui reliait le port de Trois-Rivières au quai de Sainte-Angèle-de-Laval, à Bécancour. Ce pont a nécessité trois ans de travaux au coût de 50 millions de dollars, un somme colossale pour l’époque.

Voici la présentation officielle de cette œuvre :

« Jadis, il y avait d’un côté la nature avec sa végétation, ses écosystèmes et ses niches écologiques. C’était la vie colorée et apaisante. De l’autre, l’Homme a repoussé la nature pour implanter son milieu urbain, avec ses structures froides et son rythme de vie accéléré, qui est pour lui une priorité en raison des  avantages industriels et économiques qu’il apporte.

Aujourd’hui, l’Homme fait un pont entre ces deux espaces vitaux. Il joint l’utile à l’agréable en laissant la nature reprendre une place dans sa ville. Il comprend enfin l’intérêt que la nature peut avoir pour lui : la beauté du paysage, l’amélioration de la qualité de vie, la diminution de la pollution et des îlots de chaleur, notamment.

Demain, ces deux mondes à la fois si différents seront en parfaite harmonie.

Au sud-ouest de Trois-Rivières, le fleuve Saint-Laurent fait place au Lac Saint-Pierre, une des quatre réserves mondiales de la biosphère de l’UNESCO que compte le Québec. Sur les deux rives du lac, ainsi que sur les 103 îles qu’il renferme, transitent chaque année les oiseaux de 288 espèces différentes, soit 72% de toutes celles qu’on compte au Québec. »

le pont

L’Homme fait un pont entre deux espaces vitaux : il joint l’utile à l’agréable en laissant la nature reprendre une place dans sa ville. Photo : © UniversGrandQuebec.com

Partager|