Odyssée et Espoir (Odyssey and Hope)

Il s’agit d’une œuvre environnementale créée par Heather Jansch,  Devon, Royaume Uni. Elle a été présentée hors-concours.  Odyssey & Hope a constitué la deuxième œuvre environnementale présentée aux Mosaïcultures 2013 à Montréal.

Cette œuvre ne relève pas du domaine proprement dit  de la mosaïculture. Elle permet toutefois  de découvrir la nouvelle tendance d’œuvres dites environnementales, souvent éphémères, et réalisées avec des matériaux provenant de la nature, et dont les sujets sont inspirés de la nature.

Odyssey (Odyssée, la jument) et Hope (Espoir, le poulain) sont nés des mains de Heather Jansch, une sculpteure britannique  dont le génie est reconnu partout à travers le  Royaume Uni.

Passionnée par le dessin et par les chevaux, Heather Jansch est réputée pour ses sculptures de chevaux,  grandeur nature, créées à partir de bois de grève. Elle choisit soigneusement les branches de bois de grève de façon à les utiliser sans les couper ou les modifier et ce,   tout en créant l’effet qu’elle recherche. Il faut plus de 6 mois à Heather Jansch pour réaliser un seul cheval.

Elle a créé Odyssey et Hope spécialement pour les Mosaïcultures tenues à Montréal dont le thème Terre d’Espérance l’a beaucoup inspirée et intéressée.

hope et espoir

Hope et Espoir. Photo : © Marina Yakovina

odyssée et espoir

Odyssey et Hope a été réalisée par Heather Jansch,  Devon, Royaume Uni. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

odyssée espoir

Cette œuvre permet  de découvrir la nouvelle tendance d’œuvres dites environnementales, souvent éphémères, et réalisées avec des matériaux provenant de la nature, et dont les sujets sont inspirés de la nature. Photo : © Lucie Dumalo

odyssey and hope

Odyssey (Odyssée, la jument) et Hope (Espoir, le poulain) sont nés des mains de Heather Jansch, une sculpteure britannique  dont le génie est reconnu partout à travers le  Royaume Uni. Elle a créé cette sculpture pour les Mosaïcultures. Photo : © Lucie Dumalo

Partager|