Les protecteurs de l’île de Pâques
L’île aux gardes de pierre

Ouevre présentée par l'Île de Pâques, Chili. La célèbre île de Pâques recèle une histoire à la fois mystérieuse et tragique.

L’île de Pâques compte 838 mégalithes, connus sous le nom de Moaï. Ces statues représenteraient des dieux et des ancêtres des habitants de cette petite île. On ignore comment ces blocs pouvant peser jusqu’à 80 tonnes ont été déplacés. Une des hypothèses suggère que les statues auraient été tirées en position debout à l’aide de corde (et de beaucoup de sueur).

C’est autour de l’an 400 que cette petite île accueille ses premiers habitants, venus de l’ouest d’une île située à plus de 2000 km de là. Au passage des premiers Européens, en 1722, l’île est toujours habitée, mais ses habitants s’entredéchirent.

Derrière ces affrontements se cache la raréfaction des ressources, entre autres celle du bois. La raréfaction des ressources aurait été due à la destruction des forêts de palmiers pascuans par l’avènement de rats de Polynésie qui raffolaient des semences de ces arbres ou encore par la surexploitation des bois. En fait, les Moaï ne peuvent nous raconter ce qui s’est réellement passé…

À noter que si la plupart des Moaï font dos à la mer, sept d’entre eux regardent plutôt vers le large. Selon la légende, les habitants auraient ainsi immortalisé dans ces statues la bande des sept découvreurs de l’île, qui dirigent depuis leur regard vers leur île polynésienne d’origine, à l’ouest.

ile de paques

Protecteurs de l’île de Pâques. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

maoui

L’île de Pâques renferme 838 mégalithes, connus sous le nom de Moaï qui représenteraient des dieux et des ancêtres des habitants de l’île. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

statues paques

  Selon une hypothèse, les statues auraient été tirées en position debout à l’aide de corde. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

Partager|