Haut les mains !

L'homme de la forêt : Orang-outan

Auteur : Île de Bornéo, Malaisie

L’île de Bornéo est une véritable île au trésor. Comme d’autres grandes îles du globe terrestre, Bornéo renferme une biodiversité distinctive. Plus d’une quarantaine d’espèces de mammifères, le même nombre d’espèces d’oiseaux et une vingtaine d’espèces de poissons sont endémiques à l’île, et ne se retrouvent donc pas ailleurs sur Terre. Tout ça, sans compter les milliers d’espèces qu’elle partage avec d’autres îles de la région.

Les orangs-outans font partie intégrante de cette biodiversité. Il en existe deux espèces : une propre à Bornéo; et une autre, spécifique à Sumatra. Leur nom vient du malais et signifie « homme de la forêt ».

C’est grâce au climat tropical de Bornéo et à la densité de ses forêts qu’on y trouve tant de biodiversité. Sur un seul et même arbre, on a déjà dénombré jusqu’à mille espèces animales différentes, principalement des insectes.

L’orang-outan est le plus gros mammifère à vivre entièrement dans les arbres. Il occupe 46 % de ses journées à la recherche de nourriture, dort 39 % du temps, et consacre le reste à ses déplacements et à la formation de son nid, qu’il assemble avant chaque nuit.

Malheureusement, la survie des orangs-outans dans la nature est menacée par le développement des activités humaines, et en particulier la déforestation. Environ 80 pour cent de l'habitat des orangs-outangs a été déboisé ces 20 dernières années.

Les chercheurs de la Wildlife Conservation Society prévoient que la majeure partie de la population d'orang-outans sauvages sera éteinte d'ici dix ans. On en dénombre environ 6000 présentement.

orang outan

Cet animal est le plus gros mammifère à vivre entièrement dans les arbres. Photo : © Marina Yakovina

orang outan

L’orang-outan est le plus gros mammifère à vivre entièrement dans les arbres. Photo : © Universe.GrandQuebec.com

Partager|