Ligne du temps : histoire de la Lituanie
Les principales dates de l’histoire de la capitale de la Lituanie

1009 : Pour la première fois, le nom de la Lituanie est mentionné. Ce nom parait dans les Annales de Quedlinburg.

1251 : Par une bulle papale, la Lituanie est reconnue en tant que royaume.

6 juillet 1253 : Le grand-duc Mindaugas est couronné Roi de Lituanie. Cette date est considérée Fête de l’État lituanien.

1323 : La ville de Vilnius est citée pour la première fois durant le règne du grand-duc Gediminas, La ville est mentionnée dans des lettres de Gediminas au pape comme capitale de la Lituanie.

1387 : Le grand-duc Jagellon (Jogaila) baptise la Lituanie. Une union est signée entre la Lituanie et la Pologne. Vilnius est incorporée en cité.

1410 : L’armée, conduite par le roi de Pologne Jagellon et le grand-duc de Lituanie Vytautas, gagne la bataille de Žalgiris contre l’Ordre des chevaliers teutoniques. Cette bataille est connue également comme la bataille de Grunwald
XIVe-XVe siècles : Grâce aux terres annexées, la Lituanie devient le plus grand État d’Europe.

1495 : Les premiers ordres professionnels (ceux de métiers de joailliers et tisserands) sont constitués. La capitale de la Lituanie devient un centre industriel, artisanal et culturel de l’Europe centrale et orientale.

1501 : Début des premières canalisations urbaines à Vilnius.

1522 : Pranciškus Skoryna ouvfre la première imprimerie en Lituanie. Vilnius devient l’un des plus grands centres d’édition de livres en Europe.

1547 : Le premier livre en lituanien, le « Catéchisme » de Martynas Mažvydas, est imprimé à Königsberg.

1569 : Vilnius perd ses attributs d’une capitale après l’Union de Lublin, qui unifie en un État commun la Pologne et la Lituanie (la République des deux Nations). Varsovie devient le centre du pouvoir de la république unie.

1570 : Les Jésuites ouvrent à Vilnius une école (le collège des Jésuites), qui acquiert le titre d’Université en 1579. Cette université devient le centre intellectuel de la région. Alma academia et universitas Vilnensis societatis JESU a le privilège accordé par le roi de Pologne Étienne Bathory, ainsi que la bénédiction du pape Grégoire XII. L'université de Vilnius demeurera pendant longtemps la seule université de l'Est de l'Europe centrale.

1655-1661 : Période de guerres. Vilnius gothique, Renaissance et du baroque précoce est détruit. Des milliers d’habitants sont tués et déportés, le pays est pillé et brûlé.

1795 : Après le troisième partage de la République des deux Nations, la Lituanie est annexée par la Russie. Elle devient une province et Vilnius le centre d’une province russe. De nombreux résidents sont exécutés, ou bien exilés dans les provinces orientales de l’Empire russe.

1830–1831 : Soulèvement des peuples de la République des deux Nations contre le pouvoir russe. Répression et exactions de l ’Empire russe.

1831 : Le soulèvement réprimé, l’administration russe ferme l’Université de Vilnius, transforme les églises catholiques en églises orthodoxes. Un grand nombre de moines sont emprisonnés ou bien enrôlés de force dans l’armée impériale.

1862 : La ligne de Chemin de fer Saint-Pétersbourg-Vilnius-Varsovie est ouverte; une forgerie et une fabrique de tabac sont fondées, de même que la première brasserie de bière.

1864 : Après la seconde insurrection contre l’administration russe, la presse lituanienne est interdite. Les livres en langue lituanienne sont imprimés en Prusse et des « porteurs de livres » les importent secrètement en Lituanie. Des écoles lituaniennes se constituent secrètement.

1896–1902 : La ville de Vilnius devient le centre de la renaissance lituanienne.

1904 : Un décret du tzar russe annonce la fin de l’interdiction de la presse lituanienne.

1905 : Le Grand Seimas (Diète ou parlement) formule l’idée d’une restauration de l’indépendance de la Lituanie.

16 Février 1918 : L’Indépendance de la Lituanie est rétablie.

1920 : La Pologne occupe la région de Vilnius. La capitale lituanienne est transférée à Kaunas.

1939–1940 : L’indépendance de la Lituanie est anéantie par l’Union soviétique et l’Allemagne nazie avec la signature du Pacte Ribbentrop-Molotov, par lequel Stalin et Hitler se partagent les sphères d’influence politique en Europe. L’Union soviétique rend Vilnius à la Lituanie, mais occupe tout le territoire.

1941 – 1945 : Pendant la Seconde Guerre Mondiale, la vieille ville de Vilnius est endommagée, mais la plupart des monuments restent. Le pays souffre de la guerre.

1940 – 1953 : Les autorités soviétiques procèdent à des répressions et des déportations massives. La Lituanie perd un tiers de ses habitants.

1944 – 1953 : En Lituanie, une résistance totale contre l’occupation soviétique, les maquis sont actifs un peu partout.

1945 : La Lituanie devient membre des Nations Unies. La candidature a été déposée par des personnalités lituaniennes émigrées, issues de l’ancien État lituanien indépendant, grâce aux États n’ayant pas reconnu l’annexion.

11 mars 1990 : Le Conseil Suprême de la Lituanie soviétique annonce l’Indépendance de la Lituanie.

1991 : La Lituanie intègre les Nations Unies comme pays indépendant.

Mars 2004 : La Lituanie devient membre de l’OTAN.

Mai 2004 : La Lituanie devient membre de l’Union européenne.

histoire ancienne de la lituanie

 À la suite de l'union polono-lituanienne (1385-1569), le pays est sous l'influence de Contre-Réforme. Photographie : © Zvi Kaplan

histoire de la lituanie

La Lituanie est la plus ancienne des nations baltes. Le pape disait en 1251 que la Lituanie était un royaume européen lorsqu’au XIIIe siècle les tribus lituaniennes unifiées par le grand-duc Mindaugas décident de se tourner vers la culture européenne. Photographie : © Zvi Kaplan

lituanie vilnius

C'est sous l'occupation allemande le 16 février 1918 qu'est signée à Vilna (nom russe de Vilnius) l'acte d'indépendance de la république lituanienne, que le pouvoir bolchevique voisin attire dans son orbite. Photographie : © Zvi Kaplan

lituanie

L’histoire de la Lituanie est dramatique : sur mille ans, pas moins de sept cents sont des années de guerre et d’occupation. Photographie : © Zvi Kaplan

fenêtre vilnius

La grande soif de liberté a poussé par deux fois la Lituanie à l’Indépendance : en 1918 et en 1990, avec la « Révolution chantante ». Photographie : © Zvi Kaplan

toits de vilnius

Aujourd’hui, la Lituanie est un membre actif, rempli de perspectives, de l’Union européenne. Photographie : © Zvi Kaplan

fille vetêment rouge

Le collège des Jésuites est fondé en Lituanie en 1570. En 1579 il devient une université (Alma academia et universitas Vilnensis societatis JESU), avec privilège du roi de Pologne Étienne Bathory et bénédiction du pape Grégoire XII. L'université de Vilnius demeure pendant longtemps la seule université de l'Est de l'Europe centrale. Photographie : © Zvi Kaplan

toits rouges de vilnius

Le droit de Magdebourg est introduit en Lituanie depuis la fondation de l’État. Photographie : © Zvi Kaplan

Partager|