Fondation de Vilnius
Légende historique

Un jour, Gediminas, le grand-duc de Lituanie, chasse dans les forêts sacrées, sur les coteaux de Sventaragis, assez loin de sa résidence. Épuisé après une chasse de plusieurs heures,  lors de laquelle il tue un auroch, le grand-duc décide de faire une halte sur une colline et d’y passer la nuit. Mais à peine eut-il fermé les yeux, qu’il fit un rêve extraordinaire.

Gediminas rêva que sur le haut de la colline se dressait un énorme loup de fer. La gueule levée vers la lune, le loup hurlait aussi fort qu’une meute de cent loups.

Réveillé par les rayons du soleil levant, le grand-duc rentre chez soi et demande au sage prêtre païen Lizdeika de lui révéler le secret de ce rêve bizarre. Celui-ci explique alors ce rêve annonciateur de cette façon :

« Ce que les dieux présagent à notre chef et à la Lituanie, qu’il en soit ainsi ! Le Loup de Fer symbolise un château et une ville encore inexistants que notre chef construira sur cette colline. Cette ville sera la future capitale des terres lituaniennes. Le hurlement du loup géant marque la gloire de cette ville qui atteindra toutes les contrées de ce monde ».

Le grand-duc lituanien Gedeminas, s’inclinant face à la volonté des dieux, commence tout à coup de construire cette ville annoncée, la future capitale du pays.

 

Le nom de la ville, Vilnius, a été choisi en raison de la petite rivière Vilnia qui y coule.

vilnius ancienne

Aux XIIIe et XVe siècles, le Grand-duché de Lituanie était la plus grande nation médiévale d’Europe, avec un territoire qui occupait la plus grande partie de l’Europe orientale. Photo : © Zvi Kaplan

arcades de vilnius

C'était une période de prospérité : à cette époque, Vilnius, cette capitale fondée par Gedeminas, était devenue une des plus belles d’Europe, et nous pouvons admirer cet héritage aujourd’hui encore. Photo : © Zvi Kaplan

auroch

Jusqu'à nos jours le symbole d'aurochs est populaire en Lituanie. Photo : © Zvi Kaplan

société juive

La ville de Vilnius connaît une période de grande prospérité économique au XVe siècle. Le roi de Pologne fait venir des populations juives et Vilnius devient une ville importante pour la culture juive ashkénaze en Europe du Nord. Photo : © Zvi Kaplan

juifs de vilnius

Vilnius est surnommé dans la période de la Renaissance Jérusalem de Lituanie en raison de son importance spirituelle. Photo : © Zvi Kaplan

essor de vilnius

Sur le plan économique, le XVIe siècle cependant voit s'amorcer un lent déclin de la ville du fait de la domination croissante de la Pologne. Photo : © Zvi Kaplan

rues de vilnius

Le XVIIe siècle est marqué par des conflits et de 1655 à 1661, Vilnius est occupée par des troupes russes. D'ailleurs, des incendies et la peste frappent la ville. Photo : © Zvi Kaplan

rue de vilnius

Après la rébellion de la Pologne et de la Lituanie contre la domination russe en 1831, l'université de Vilnius, qui est considérée comme un foyer d'intrigues nationalistes, est fermée l'année par les autorités. Elle restera fermée jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale. Photo : © Zvi Kaplan

voiture vilnius

Au cours du XIXe siècle, le développement de Vilnius est limité dans le cadre d'une capitale provinciale russe. Cependant, elle conserve encore une certaine importance régionale, ce qui explique qu'au XIXe siècle encore la ville est, avant Minsk, le centre de la vie nationale biélorusse. Photo : © Zvi Kaplan

 

Voir aussi :

Partager|