Ligne du temps : 5 septembre

Événements les plus saillants qui ont eu lieu un 5 septembre au cours du XXe siècle sur la planète Terre, dans le système solaire

5 septembre 1905 : À Portsmouth, au New Hampshire, un traité est signé sous les auspices du président Theodore Roosevelt, mettant fin à la guerre russo-japonaise.

5 septembre 1914 : Lors de la Première guerre mondiale, le début de la première bataille de la Marne, où les armées françaises repousseront les Allemands.

5 septembre 1928 : Le R-101 est le plus gros vaisseau aérien du monde. D’une longueur de 750 pieds, ce ballon à une capacité de gaz de 500, 000, 000 de pieds cube. Construit par le gouvernement britannique pour des envolées expérimentales sur la route Angleterre-Égypte-Indes, il a été inspecté à Cardington et approuvé aujourd’hui. Son pilote sera le lieutenant aviateur H.C. Irwin.

5 septembre 1939 : À l’amorce de la Deuxième guerre mondiale, les États-Unis proclament leur neutralité. Les États-Unis entreront dans le conflit avec l’attaque du Japon sur leur base de Pearl Harbor, le 7 décembre 1941.

5 septembre 1945 : Igor Gouzenko, commis au chiffre à l’ambassade soviétique à Ottawa, passe à l’Ouest et dénonce un réseau d’espions communiste au Canada, dont un député au palier fédéral (Fred Rose) et quelques officiers des Forces armées canadiennes.

5 septembre 1945 : Au Canada, mise en route du premier réacteur atomique canadien à Chalk River, près d’Ottawa.

5 septembre 1959 : L’as aviateur Bill Odom célèbre par son voyage autour du globe dans un avion léger, se tue lorsque son avion s’écrase sur une maison.

5 septembre 1960 : Le général De Gaulle fait savoir qu’il ne tiendra compte d’aucune résolution que les Nations Unies pourraient adopter en égard à la question de l’Algérie.

5 septembre 1972 : Aux Jeux olympiques de Munich, onze athlètes d’Israël sont assassinés ; quatre preneurs d’otages, des terroristes palestiniens (ces lâches se prennent toujours aux personnes innocentes) et un policier trouvent aussi la mort.

5 septembre 1973 : Cinq bandits palestiniens s’emparent de 11 otages à l’ambassade d’Arabie Saoudite, à Paris (comme toujours, ils ne se prennent jamais aux hommes armés), et réclament la libération d’Abou Daoud, le dirigeant du Fatah, sadique et pédophile, détenu en Jordanie.

5 septembre 1977 : Enlèvement audacieux de Hanns Martin Schleyer, le « patron des patrons », en République fédérale d’Allemagne.

5 septembre 1978 : Le métropolite russe Nicodème succombe à une crise cardiaque aux pieds du pape Jean-Paul 1er, au cours d'une audience particulière.

5 septembre 1978 : Ouverture de la conférence de Camp David, convoquée par le président Jimmy Carter. Le président Annouar el-Sadate, d’Égypte, et le premier ministre Menachem Begin y participent.

5 septembre 1980 : En Suisse, est ouvert le tunnel routier du Saint-Gothard, long de 16,9 kilomètres.

5 septembre 1981 : Premier congrès du groupe Solidarité, en Pologne.

5 septembre 1985 : Au Canada, la commission d’enquête Macdonald propose le libre-échange entre le Canada les États-Unis.

5 septembre 1986 : À Karachi, au Pakistan, quatre pirates de l’air prennent un 747 de la Pan American ; l’armée pakistanaise donnera l’assaut et 21 personnes seront tuées.

5 septembre 1995 : La France effectue une série d’essais atomiques sous les atolls de Mururoa et Fangataufa.

5 septembre 1997 : Une étrange alliance : Mère Teresa avait prévue de prier le 5 septembre pour Diana, princesse de Galles. Deux des femmes les plus célèbres du monde sont mortes à une semaine d’intervalle. « C’est plutôt beau de penser que mère Teresa, qui aimait beaucoup la princesse Diana, l’ait rejointe si vite », a déclaré le cardinal Basil Hume, chef de l’Église catholique d’Angleterre et du pays de Galles. Les deux femmes s’étaient rencontrées à plusieurs reprises, la dernière fois en juin dernier à New York, où elles avaient prié main dans la main.

5 septembre 1997 : Les gradins d’un stade s’effondrent, lors d’une réunion politique à Asuncion, au Paraguay, et 37 personnes périssent.

esperance

« La vie est faite d’espérance. » (Éric Tabarly, navigateur français, né en 1931 et mort en 1998, Mémoires du large). Illustration : Univers.GrandQuebec.com

Lire aussi :

Partager|