Tour d’horloge

Un monument de l’époque ottomane, la tour de l’horloge est l’un des symboles de la ville de Jaffa.

En 1907, les habitants de Jérusalem ont construit une tour avec horloge au-dessus de la Porte de Jaffa. Le but de la construction fut celui de commémorer les 25 années du règne du sultan Abdul Hamid II. C’était l’une des centaines de tours de l’horloge érigés à l’époque à travers l’Empire ottoman. Sur le territoire actuel de Jérusalem, sept tours d’horloge ont été construites à l’occasion, notamment, à Haïfa, Nazareth, Naplouse, Safed, Acre, Jérusalem et Jaffa. Le fait que la porte de Jaffa ait été sélectionnée pour cette structure indique sa grande importance à l’époque, plus que la Porte de Damas.

En fait, la construction de la tour d’horloge de Jaffa a couté environ vingt mille francs et compte tenu de la difficulté pour mobiliser cet argent, elle n’a été construite que cinq ans plus tard, pour fêter les 30 ans de règne du sultan Abdul Hamid II.

Le tour de l’horloge de Jaffa a été construite en calcaire taillée, à proximité de la grotte de Sédécias, à la lisière de la ville vielle. Le bâtiment faisait treize pieds de haut et était surmontée de quatre horloges. Les côtés occidental et oriental donnaient l’heure officielle, tandis que deux autres horloges affichaient l’heure locale. Au-dessus de l’horloge, le croissant et l’étoile symbolisaient la domination ottomane.

Éclairée la nuit, la Tour est un lieu de rendez-vous et de rencontres. Cette place est également le point de départ touristique de Jaffa. A l’est, près de la place de l’horloge, vous trouverez le marché aux puces, autre lieu incontournable de Jaffa.

tour d'horloge de jaffa

Tour d’horloge de Jaffa. Photo : © Zvi Kaplan

Voir aussi :

 

Partager|