Moulin de Montéfiore

Le moulin de Montéfiore est un des symboles plus importants de Jérusalem.

Transformé en musée, ce moulin fait partie de cette ville millénaire au même titre que les remparts de la Vielle Ville, du Mur des Lamentations ou le Dôme du Rocher.

Le moulin à vent de Montéfiore est situé près du quartier Yamin Moshé. Il a été construit entre  1857 et 1860, par Sir Moses Montefiore, philanthrope britannique d’origine juive italienne dans le but de créer des emplois et endiguer la paupérisation de ce secteur de la ville. À l’époque, cet endroit était situé en dehors des murs de Jérusalem et ce nouvel axe économique a joué un premier rôle dans la création d’un nouveau centre urbain. Le financement de la construction a été assuré par une donation de Judah Touro, un dirigeant juif américain restaurer le moulin afin de le remettre dans son état originel. La Société britannique Holman a conçu le projet.

Mais le projet a été abandonné assez vite, en partie à cause du refus des résidents d’aller vivre hors de l’enceinte de Jérusalem. Le moulin de Jérusalem a cessé donc de fonctionner en 1870 et ensuite il est tombé en ruine. C’est en 1998 que l’ancien moulin a été transformé en musée.

La combinaison de l’ancien et du nouvel environnement autour de Mishkenot Sha’ananim, ne permet pas d’imaginer que le moulin était l’unique bâtiment que l’on voyait dans le paysage lorsque il fut construit.

La Fondation de Jérusalem a investi de grosses sommes pour restaurer cet exemple du patrimoine historique de la ville et le moulin produit de la farine. La Société britannique Holman qui avait conçu le moulin au XIXe siècle, s’est joint au projet avec des experts hollandais afin de rendre possible cette restauration estimée à un million d’euros.

Le moulin comprend quatre étages accessibles aux visiteurs qui comprendront le processus de broyage au cours du trajet, de l’entrepôt où le blé était stocké et la farine était entreposée jusqu’à la salle où le grain était recueilli.

moulin montéfiore

La coupole avant le 25 juillet 2012, où l’ensemble de la coupole ainsi que les lames du moulin ont été réinstallés et ont acquis leur aspect d’antan. Image : © Zvi Kaplan

moulin de jérusalem

Aujourd’hui, les lames du moulin à farine fonctionnent électriquement. Image : © Zvi Kaplan

moulin montefiore

Pour créer une impression de sécurité,  le toit du bâtiment est  orné de créneaux pour imiter des remparts  de l’autre côté de la vallée. Image : © Zvi Kaplan

moulin de montefiore

Montefiore  a donné au moulin le nom hébraïque, qui signifie : « les demeures tranquilles ». Image : © Zvi Kaplan

jerusalem music centre

Jérusalem Music Centre. On doit le succès du projet du moulin de Montéfiore aux efforts inlassables mis en œuvre par la Fondation de Jérusalem, les Chrétiens amis d’Israël en Hollande, le bureau du Premier ministre, celui du ministère du Tourisme et la Ville de Jérusalem. Image : © Zvi Kaplan

armoiries du moulin de jérusalem

Meunier, réveille-toi, ton moulin va tourner ! Image : © Zvi Kaplan

Partager|