L'Empire State Building

L’Empire State building est le gratte-ciel le plus célèbre de la ville de New York. D’une hauteur de 381 mètres et de 102 étages, il a été érigé en 1931, d’après les plans des architectes Shreve, Lamb et Harmon.

Construit dans le style Art déco et inauguré en 1931, l’Empire State Building est un gratte-ciel situé dans le quartier de Midtown au 350 de la 5e Avenue, entre les 33e et 34e rues. Cet édifice mesure 381 mètres (443,2 m avec l’antenne) et compte 102 étages.

Il est le deuxième plus grand immeuble de la ville de New York et le quatrième du continent américain derrière deux tours de Chicago, la Willis Tower et la Trump Tower, et le One World Trade Center à New York. Il a été pendant des décennies le plus haut immeuble du monde.

Au 86e étage, un observatoire offre une vue panoramique sur New York. La mise en scène la plus célèbre de l’immeuble est le film King Kong dans lequel le gorille géant l’escalade pour échapper à ses poursuivants et aux avions.

Les plans de l’Empire State Building ont été réalisés par la compagnie d’architectes Shreve, Lamb and Harmon. La construction fut placée sous la direction de Starrett Brothers and Eken.

Le samedi 28 juillet 1945, un bombardier B-25 Mitchell s’écrasa sur la face nord de l’immeuble au niveau du 79e étage, alors qu’il volait par un épais brouillard. L’incendie fut éteint en 40 minutes mais 14 personnes périrent dans l’accident.

On dit que l’Empire State Building possède 102 étages, alors qu’en réalité, seuls 85 étages sont occupés par des bureaux. Un étage entier est réservé à l’observatoire au 86e étage, et les seize autres « étages » constituent en fait la flèche de l’immeuble, qui soutient notamment l’antenne de 62 mètres, au sommet du gratte-ciel. L’Empire State Building est cependant le premier bâtiment à avoir dépassé les cent étages.

Contrairement à de nombreux gratte-ciel modernes, l’Empire State Building présente une façade assez classique, et une forme très conventionnelle, sans courbes dans un style art déco. Les deux auvents en acier, situés respectivement sur la 33e et la 34e rue conduisent au hall d’entrée, situé autour des ascenseurs centraux. Le hall a une hauteur équivalente à celle de trois étages, et comporte un relief en aluminium, qui représente le bâtiment sans son antenne (celle-ci n’a été ajoutée à la flèche qu’en 1952). Très richement décoré, majoritairement en marbre, le hall de l’Empire State Building est assez similaire à celui du Chrysler Building.

Depuis juillet 1963, le hall du bâtiment abrite huit tableaux massifs, réalisés par Roy Sparkia et son épouse Renee Nemerov ; ils représentent les sept merveilles du monde, alors que le huitième représente l’Empire State Building. Le bâtiment est visité chaque année par environ 2,5 millions de personnes32. L’entrée du bâtiment située sur la Cinquième avenue, munie de six fenêtres, sert de salle d'exposition à des œuvres d’art provenant des nombreux musées de New York. L’exposition change plusieurs fois par an.
Des projecteurs illuminent le sommet de l’Empire State Building la nuit, avec des couleurs associées aux différents événements qui ont lieu dans la ville, mais aussi en fonction des événements qui ont lieu à l’échelle des États-Unis, ou même du monde.

L’observatoire est ouvert tous les jours de la semaine, 365 jours par an, de 8 h à 23 h 30 (dernier ascenseur). Les tarifs d’accès à l’observatoire du 86e étage sont variables selon l’âge des touristes.

empire state building

Le gratte-ciel apparaît pour la première fois au cinéma dans le film King Kong en 1933. C’est incontestablement l’apparition la plus célèbre de l’Empire State Building sur le grand écran, étant donné qu’elle remonte quasiment à la construction du bâtiment, mais aussi parce que la fameuse scène où King Kong escalade le gratte-ciel a fait le tour du monde. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

empire state building

L’Empire State Building fait bien entendu partie des bâtiments les plus visités de New York, de par son histoire ancienne, mais aussi de par sa situation dominante par rapport à Manhattan, ce qui offre aux touristes qui en rejoignent le sommet une vue imprenable sur l’ensemble de la ville. Photo : © Univers.GrandQuebec.com

Partager|