Vive le printemps

Révolution
Un haut militaire est en fuite

De source généralement bien informée, nous apprenons qu’il y a quelques jours une révolution que tout laissait prévoir, a éclaté bouleversant la vie quotidienne, certaines coutumes et même la nature.

Le Québec n’a pas échappé aux profonds remous provoqués en tout l’hémisphère sud du globe.

Voici les faits :

Le Général Hiver, un sombre personnage qui s’était emparé du pouvoir en cette région étendue du monde où il s’était arrogé le droit de «neige, froid, vents et mauvais temps », depuis quelques mois déjà, a dû quitter précipitamment la zone et s’enfuir vers le nord où il espère avec ses habituels partisans établir d’ici quelque temps une autre dictature.

Son adversaire, qui jouit de l’appui de la nature et de la ferveur populaire, un certain Monsieur Printemps a pris la direction des opérations et promis que durant son règne les bourgeons éclateront en feu d’artifice, les oiseaux pourront chanter à nouveau et le vert des feuilles et les mille couleurs des fleurs seront les tons recommandés.

On chuchote même que les mini-jupes se raccourciraient et que manteaux et autres vêtements dits « chauds » qui faisaient partie de l’uniforme exigé par le tyran en fuite seraient prohibés.

Prenant ses responsabilités, notre site Web n’hésite pas à publier : Vive le printemps !

Partager|