Étoiles

Vue de la Terre, la magnitude apparente d’une étoile est sa luminosité telle qu’observée de notre planète. Les étoiles les plus brillantes ont une magnitude de 1 ou même moins (les quatre étoiles les plus brillantes dans le ciel ont des magnitudes négative) Les étoiles de magnitude 6 représentent la limite de la vision à l’œil nu dans des bonnes conditions. Les télescopes peuvent observer des objets sous la magnitude de 20.

Tout dépend cependant da la distance réelle de l’étoile. Il y existe la valeur de magnitude absolue, définie comme la magnitude apparente d’une étoile à une distance de dix parsecs. Par exemple Déneb (magnitude 1,3) est moins brillante vue de la Terre que Véga (magnitude 0,04). Pourtant, Déneb est 60 mille fois plus lumineuse que le Soleil et Véga n’est 55 fois plus lumineuse. On voit alors que la magnitude absolue de Déneb est beaucoup plus brillante.

Les étoiles sont également des sources d’ondes radio, de radiation ultraviolette et de rayons X.
Elles ont une grande variété de grosseurs, luminosités et températures. Les étoiles les plus chaudes ont des températures de 80 000 degrés et plus, mais les plus froides, moins de 3 mille degrés Celsius.
On croit qu’une étoile se forme avec la condensation de matière dans une nébuleuse, un gros nuage de gaz, surtout d’hydrogène, et de poussières.

Une étoile avec moins de 0,1 masse solaire se comprime à cause de la force gravitationnelle, mais ne devient jamais assez chaude pour déclencher une réaction nucléaire. Elle s’éteint, devenant une étoile rouge à très faible luminosité avant de se refroidir.

Une étoile qui a de 0,1 à 1,4 masse solaire se comportera de façon bien différente. La réaction nucléaire commence lorsque la température atteint 10 millions de degrés, l’hydrogène sera converti en hélium et l’étoile aura une longue période stable. Éventuellement, tout l’hydrogène sera dépensé, il n’en restera plus. Les couches externes se gonfleront et se refroidiront. L’étoile deviendra une géante rouge. Lorsque l’énergie nucléaire sera épuisée, elle s’effondrera sur elle-même et deviendra un petit objet super-dense : une naine blanche.

Une étoile plus massive a une vie plus courte et une mort spectaculaire : elle périra dans une gigantesque explosion et deviendra une supernova. Une grande partie de la matière de cette étoile sera expulsée et tout ce qu’il restera sera un nuage de gaz en expansion et un cadavre stellaire ultra-dense composé de neutrons, des particules atomiques sans charge électrique très lourd.

Enfin, il y a des étoiles encore plus grosses. Ces astres vivent encore moins longtemps et une fois son effondrement commencé, il est si violent et rapide que rien ne peut l’arrêter. Le cadavre de cette étoile sera si petit et sa force gravitationnelle si puissante que même la lumière ne peut s’échapper. Cette région sera isolée de l’univers et elle s’appelle trou noir.

Notons que le Soleil est une étoile ordinaire et commune. S’il semble si brillant et chaud, c’est parce que le Soleil est relativement proche de la Terre. En fait, les astronomes classifient cet astre comme une naine jaune (une naine jaune est une étoile normale, comme le Soleil, à une étape stable et de longue durée dans son évolution).

étoiles

Étoiles.« Depuis l’aube des temps, sur toutes les planètes de toutes les galaxies, combien de civilisations ont pu naître, poser des questions que nous posons, et puis s’évanouir dans un souffle de vent ? » (Gilbert Choquette, Notre univers). Image : © Univers.GrandQuebec.com

Voir aussi :

Partager|