L’espace est sombre

Aux premiers âges de l’Univers, l’espace était brillamment illuminé. Avec le temps, l’étoffe de l’espace poursuivit son expansion, la radiation se refroidit et, à la lumière normale visible, l’espace devint sombre pour la première fois. Il l’est toujours.

Le jeune Univers vibrait de radiation et la matière que l’emplissait s’était constituée en particules élémentaires, à partir de l’hydrogène et d’hélium… Un milliard d’années après le Big Bang, la matière dans l’Univers était devenue assez peu homogène (peut-être parce que le Big Bang lui-même n’avait pas été parfaitement uniforme.

Au fur et à mesure de l’effondrement gravitationnel, les premières galaxies se mettent à tourner plus rapidement sur elles-mêmes du fait de la conservation de leur moment cinétique. Certaines s’aplatent, se tassent le long de l’axe de rotation où la gravité n’est pas contrebalancée par la force centrifuge. Ces galaxies deviennent les premières galaxies spirales, vastes tournoiements de feu d’artifice roulant dans l’immensité de l’espace.

D’autres protogalaxies, dont la rotation ou la gravité étaient plus faibles, ne s’aplatirent que très peu. Ce sont ces galaxies qui deviendront les galaxies elliptiques.

On retrouve aujourd’hui dans le Cosmos des galaxies qu’on dirait sorties du même moule, car ces lois simples de la nature – gravité et conservation du moment cinétique sont les mêmes dans tout l’Univers.

Les lois physiques qui régissent la chute des corps et les pirouettes des patineurs ici-bas, dans le microcosme terrestre, régissent les galaxies, là-haut, dans le macrocosme de notre Univers.

L’épopée de l’évolution cosmique commence et un ordre hiérarchique s’établit dans la condensation de la matière à partir du Bib Bang : amas galactique, galaxies, étoiles, planètes… Enfin, la vie apparaît, et une intelligence capable de comprendre les rudiments du processus subtil qui lui avait permis de naître.

beyond horizons

La grandeur implique l’extension, l’extension implique l’éloignement, l’éloignement exige le retour (Lao Zi, Daode jung, Chine, environ 600 avant Jésus-Christ). Source of the image : wallcoo.com

À lire également :

Partager|