Le Temple rectangulaire

Cependant, Hermos, engagé dans l’escalier qui monte en spirale jusqu’au Temple, s’arrête, tâtonne, trouve la pierre ronde indiquée, appuie trois fois sa main contre elle, et voit soudain une porte s’ouvrir.

Toutes les fenêtres du Temple restent closes. Une lumière filtre à travers les hauts soupiraux. L’endroit où se trouve Hermos est situé à l’orient du Temple, près de l’autel du Dieu inconnu. Un doute sur lui-même et sur la Cité l’arrête, hésitant, dans ses projets.

« Ainsi, pense-t-il, je n’ai rien su voir du mal qui ronge l’Empire ? » Et s’avance vers l’autel.

Maintenant, il distingue les lignes des colonnades et le profil des statues. Le Temple rectangulaire s’étend du sud au nord et la voûte s’appuie sur vingt et une rangées de sept piliers égaux. Entre les colonnes, sur des sièges d’ivoire, reposent, rigides, les images en bronze des Princes et des héros défunts. Un triangle en or, incrusté de pierreries, resplendit contre la muraille. Aux pieds de l’autel, trois grands sphinx veillent, dont les flancs sont de marbre, les griffes d’airain, les ailes d’or, les yeux de diamant. Entre les griffes de devant, chaque sphinx tient une banderole d’argent, sur laquelle on peut lire des formules sacrées, à travers l’enchevêtrement voulu des caractères. Le premier sphinx, celui de droite, dit :

Tu ne seras plus homme.
Tu ne seras pas dieu…

Le second proclame :

Tu tournes toi-même
La roue du destin…

Et le troisième porte cette inscription troublante :

Un grand soir viendra
Sans nouvelle aurore.

Mais, en levant les yeux, entre les trois côtés du triangle brillant qui domine l’autel, Hermos voit luire, en pierres lumineuses, l’inscription suivant que l’opinion populaire et traditionnelle attribue à la seule glore d’Atlantis :

Un grand peuple ne peut mourir que de lui-même.

Sur ces paroles, tant de fois millénaires, les Apôtres épuisent à chaque fête la sagacité de leurs esprits.

grand peuple et la mort

Un grand peuple ne peut mourir que de lui-même. Photo : Univers.GrandQuebec.com

Voir aussi :

Partager|