Le Cabildo

C’est en 1608 qu’on décide d’ériger le premier siège d’administration coloniale à Buenos Aires, un village à l’époque (ce ne sera qu’en 1620 que la barre des mille habitants sera dépassée). Le bâtiment sera inauguré en 1610 et abritera pendant de longues années des services de la justice,  de l’administration civile, d’archives du pays, de réglementations de la métropole, et même une prison. L’édifice a toujours été connu sous le terme de Cabildo qui vient du latin et signifie « siège de l’autorité supérieure). En Espagne chaque municipalité possédait son cabildo, ainsi que le Cabildo de Buenos Aires n’était pas une exception à la règle.

Inauguré en 1610, le Cabildo à peine terminé a été remodelé pour la première fois en 1612, où on incorpore une cour à l’arrière, ainsi que des cellules pour la prison. Plus tard, des boutiques viennent s’y installer.

Dès 1719, un nouvel édifice est construit pour remplacer le Cabildo vétuste. C’est l’architecte jésuite Primoldi qui commence la construction, mais dès 1724, l’architecte italien Andres Blanqui reprend les travaux et un ingénieur militaire espagnol Cardoso prendra les choses en main en 1728. C’est en 1734 qu’une première partie du nouveau Cabildo est finalement construite. Il faut attendre 1751 pour la fin des travaux. Cependant, la tour centrale ne sera achevée qu’en 1764 par l'architecte espagnol Jose Antonio Ibáñez.

Vers la fin de 1821, par une loi provinciale, l’entité et les services du Cabildo sont supprimés et on installe dans l’ancien siège du pouvoir les services des écritures notariales et judiciaires. Le Cabildo devient donc la « Casa de Justicia », on l’écrit même sur sa façade en lettres dorées.

Le 17 septembre 1861, une nouvelle tour, plus haute, remplace la tour ancienne. Sur cette nouvelle tour on installe une horloge provenant de Londres de chez Thwaites & Reed. Cette tour sera élevée en 1880 de 10 mètres de plus et des ornements seront accrochés à la façade. D'autres modifications, de nombreux ajouts et démolitions suivront.

Le bâtiment du Cabildo a été abandonné en 1894, racheté par le gouvernement national, déclaré monument historique, en 1933, et  transformé en musée, depuis 1940.

cabildo

C'est ici que l'indépendance de la République argentine a été proclamée le 25 mai 1910. Photo : © Univers. GrandQuebec.com

cabildo

Le Cabildo dans sa splendeur. Photo : © Univers. GrandQuebec.com

cabildo

Tour d'horloge du Cabildo. Photo : © Univers. GrandQuebec.com

Partager|